André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé (lire l’article complet) fait de Soitec un distributeur fiable et indispensable. Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, en partenariat avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec. Soitec doit sa réussite à sa capacité à évoluer d’un marché de niche à un marché de masse, à savoir celui des semi-conducteurs utilisés dans les consoles de jeu, les PC et les téléphones mobiles. Dans la clientèle de la start-up, on retrouve des sociétés réputées.

Parti de rien pour créer un leader mondial dans le domaine des semi-conducteurs, André-Jacques Auberton-Hervé connaît l'importance des marchés financiers. Il croit que notre continent a des atouts humains et économiques. L'Union européenne va devoir prévoir des outils financiers plus puissants pour soutenir les start-ups.

Son engagement pour le développement durable

En plus de l’énergie photovoltaïque déployée dans des régions ensoleillées, Soitec s'est lancée dans une activité d'éclairage LED pour équiper une soixantaine de gares. Pour ses compétences, André-Jacques Auberton-Hervé a été nommé conseiller spécial au Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Pratiquant des sports comme la voile et l’équitation, André-Jacques Auberton-Hervé est logiquement passionné par la nature.

Un spécialiste de la croissance à l'échelle mondiale

Start-up grenobloise, Soitec s’exporte rapidement et parvient de cette manière à un CA de 372 millions d’euros dès 2006. En introduisant Soitec sur l'Euronext en 1999, André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de faire face à ses concurrents. Grâce à son leadership, André-Jacques Auberton-Hervé a grandement participé à la renommée de la "Silicon Valley hexagonale".

C'est notamment avec une technologie d’origine française que votre smartphone peut s'allumer. Le sens de l'innovation d'André-Jacques Auberton-Hervé lui permet de recevoir, en particulier, un SEMI award et le Prix de l’Audace Créatrice. S'il est un porte-drapeau de l'innovation française, c'est bien André-Jacques Auberton-Hervé.

Passion et curiosité résument sa vision du monde

L'industrie de la microélectronique fait aujourd'hui l'objet d'un plan européen de plusieurs centaines de millions d'euros. Il va de soi qu'André-Jacques Auberton-Hervé s'en félicite. Au travers de ses différentes fonctions, André-Jacques Auberton-Hervé porte ses idéaux avec enthousiasme. Ayant collaboré au groupe européen consacré aux technologies clés, il a toute confiance en l’avenir.

Autres articles